THÉÂTRE

Le Gène de l'orchidée

Lucie Vérot / Luc Chareyron

Création 2014
Les controverses

À partir de 11 ans

© Nina Faure

« Le vrai ne dépasse-t-il pas quelquefois toutes les conceptions de l’idéal, quelque exagéré qu’il puisse être ? »
Extrait des mémoires d’Adelaïde Herculine Barbin, hermaphrodite né fille en 1838 et décédé homme en 1868.

Il y a les filles, il y a les garçons. Il y a le jour, il y a la nuit. Il y a le noir, il y a le blanc, ainsi vont les choses… Les quatre points cardinaux de la boussole tombent juste sur la carte du monde, tout est bien ! Toutefois, le navigateur aux prises avec les éléments recourt à plus de nuances… Sa trajectoire se décline en Nord-Nord-Ouest, ou en Sud-Sud-Est. Arrive-t-il qu’une boussole indique en même temps deux directions opposées ? Qu’une fille soit un garçon ou un garçon une fille ? Cela arrive. Et c’est la panique à bord ! Les parents sont perdus, les amis s’enfuient, le monde s’offense. Il faut cacher, opérer, transformer, rétablir à tout prix un horizon dégagé de toute différence. Malheur à cet autre que les initiales F ou M ne résument pas.
C’est à partir de ces questions que Lucie Vérot, auteure, et Luc Chareyron, metteur en scène, vont créer un laboratoire de théâtre. Pour raconter une histoire et présenter, face à une société souvent binaire et intolérante, les mystères d’une autre voie, d’une autre voix.

DISTRIBUTION


Texte Lucie Vérot
Mise en scène, scénographie et vidéo Luc Chareyron
Avec Maïanne Barthès, Claire Semet et Luc Chareyron
Lumières et régie générale Sylvain Brunat
Avec la collaboration d'Antoine Richard pour la création sonore
Costumes et accessoires Dominique Fournier

Production La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche