THÉÂTRE

Dîner en ville

Christine Angot / Richard Brunel

AVANT-PREMIÈRE Collectif artistique
Le festival Ambivalences

JEU. 01 & VEN. 02 juin 2017, 19h

SAM. 03 JUIN, 15H & 19H

SALONS DE LA PRÉFECTURE DE LA DRÔME

Durée estimée 1h

Emmanuelle Bercot, William Nadylam – répétitions de Dîner en ville © Jean-Louis Fernandez

Rite mondain pour les salons de la préfecture

Dîner en ville est d’abord né d’un désir de théâtre partagé avec Christine Angot. Lors du festival Ambivalence(s) en 2014, nous l’avions invitée à lire des extraits de La petite foule, une galerie de portraits incisifs et profonds, composition d’instantanés, de choses vues, de propos entendus, centrés toujours sur des individus qui interagissent dans un contexte intime ou social. La théâtralité, la finesse et l’acuité des dialogues de ces portraits ont particulièrement retenu mon attention. Et à partir de cela, dans nos discussions, a émergé la question de la sociabilité et le motif du dîner en ville s’est imposé. Ce rite mondain d’apparence futile est en fait le théâtre essentiel de la construction des dominations.

Souvent, dans mes mises en scène, j’ai exploré le parcours d’êtres qui devenaient étrangers à eux-mêmes, des hommes invisibles aux prises avec une société monstrueuse qui efface et les contraint à l’invisibilité. Dans Dîner en ville c’est le personnage de Stéphane – un Martiniquais, ingénieur du son au chômage – qui voit plus nettement que les autres comment les inégalités, l’arrogance des politiques et le mépris social se sont répandus dans la vie quotidienne et dans les rapports humains.

Dîner en ville met en jeu ce qui ne se dit pas, ou ce qui ne devrait pas forcément se dire, et ce qui, parfois, dit autre chose que ce que cela est supposé dire. Un palimpseste où les couches affleurent, s’interpénètrent et se déploient, source de jeu, de double sens, de jubilation !

Richard Brunel

distribution


Texte Christine Angot 
Mise en scène Richard Brunel 

Avec Emmanuelle Bercot, Noémie Develay-Ressiguier, Valérie de Dietrich, Jean-Pierre Malo, William Nadylam 

Création son Michaël Selam
Scénographie Gala Ognibene
Réalisation costumes Dominique Fournier
Régie générale Nicolas Hénault

Production La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche
Coproduction La Colline - théâtre national ; CDN Nancy Lorraine – La Manufacture ; Scènes du Golfe – Théâtres Arradon-Vannes
Avec le concours du Paris des Femmes – Scène d’auteures