THÉÂTRE

MALADIE OU FEMMES MODERNES (COMME UNE PIÈCE)

Elfriede Jelinek / Mathilde Delahaye

CRÉATION FESTIVAL AMBIVALENCE(S)
Le festival Ambivalences

Mar. 21 > sam. 25 mai 2019, 21h

DÉPART PLACE DE LA COMÉDIE

durée estimée : 1h30

CONSEILLÉ DÈS 12 ANS

Jeff Wall – The Vampires’Picnic – 1991 – Transparency in lightbox – 229 x 335 © Courtesy of the artist

Un spectacle-paysage enragé et comique

Mathilde Delahaye aime déplacer le théâtre dans l’espace public avec ce qu’elle nomme des spectacles-paysages. Par l’artifice de la scénographie et la puissance de la fiction elle transforme en le sublimant le génie d’un lieu familier. Pour Ambivalence(s), elle crée sous cette forme Maladie ou Femmes modernes d’Elfriede Jelinek. Dans un véritable bouillon de langage enragé et comique, la dramaturge autrichienne dépeint le destin de vampire de Carmilla, archétype ironique du sexe faible, sans identité propre, réduite à sa fonction reproductrice. Un texte qui entre fortement en résonance avec une photographie fantastique et grotesque de Jeff Wall campant un groupe de vampires et leurs victimes dans un environnement suburbain. Peuplée de personnages hybrides et meurtriers, Maladie ou Femmes modernes est une fable qui fait saigner l’ordre moral.

DISTRIBUTION


D’après Elfriede Jelinek 
Mise en scène Mathilde Delahaye 
Assistante à la mise en scène et dramaturgie Milena McCloskey  
Avec Pauline Haudepin, Déa Liane, Julien Moreau et Blaise Pettebone  
Création lumière et régie générale Sébastien Lemarchand  
Création sonore et musique Félix Philippe  
Scénographie Hervé Cherblanc 
Costumes et accessoires Léa Perron  
Le texte a été publié en version française chez L’Arche en 2001, dans une traduction de Patrick Démerin et Dieter Hornig 
Remerciements à Jean-Jacques Monier et au Théâtre National de Strasbourg 

Production Théâtre Olympia, CDN de Tours 
Coproduction Festival Scène de Rue à Mulhouse

Spectacle soutenu par

Covoiturage